Anti chronique 3

Dimanche 14 juin

 

L’ami chronique insiste et expose ses arguments. L’écriture fait muscle. Ça se saisit, se reprend, se malaxe, se secoue, hop, saute, escalade, descend, remonte, rampe, se plie, se déplie, s’exécute, sculpte et exulte, yap, ouf, ouf, le souffle court et la sueur qui perle, allez, alllez ! Go, GO ! GO !

En trois mots, ça se travaille. C’est comme le sport, faut de l’entraînement. Voilà, faut s’y mettre, et tout d’suite, splouch, boum, fuit, c’est lancé, sortez le stylo, le clavier, le vélo, la pompe, le step, l’apnée, les longueurs, barres, cheval d’arçon, le cerceau et la corde à sauter.

Tout ça avant, bien avant, suffisamment avant l’Avignonite, le moment fatal, la clef et le clou, du spectacle et dans la chaussure…

Sinon, risque ! Grand fond ! Et grand vide version Grand Bleu sans les dauphins ! Et coule ma poule ! Perdu errant et l’œil aride, hébété…. Qu’est ce qui m’arrive… Qu’est ce qui m’arrive… Qu’est ce qui m’arrive…. Qu’est ce qui m’arrive…. Qu’est ce qui m’arrive…. Qu’est ce qui…

C’est vrai que ça peut être un peu répétitif…

 

0 Réponses à “Anti chronique 3”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




Bodymotivation |
Accessories That Will Make ... |
BORMIO 2015 |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Becomplete
| Hip8cd
| Blow7toby